BiB de luxe?

Le BIB accueille les grands vins avec succès. Ce contenant traditionnellement associé aux vins pas chers, se trouve une vie parallèle avec quelques grands crus. Pour autant, le Bib est-il un bon conditionnement pour des grands vins? Y a-t-il un marché pour des BiB chers? Et comment savoir si le vin vaut son prix? Essai pour un début de réponse.

L’art et la manière

Le vin en BiB a une durée de conservation limitée qui dépend de son conditionnement ET de sa qualité. Dix années d’études ont mis en évidence la problématique de ce procédé et ont permis d’établir en 2007, un « Guide de bonnes pratiques pour le conditionnement du vin en BiB » . La société Sopardis a créé une unité mobile de conditionnement en BiB, inspirée de cette étude. Jean-Paul Lafage, son fondateur, résume ainsi les débuts : « Pendant de nombreuses années, la mise en boite des vins était réalisée manuellement. La force de vente du produit reposait uniquement sur son prix. La qualité des matières premières était donc très faible avec des poches poreuses et rigides qui coupaient le carton. Le produit conditionné correspondait à ces critères et les vins en BIB sur le marché étaient donc non seulement des vins de faible qualité mais également des produits mal conditionnés ». Les temps ont changé, les vins aussi. A la question du BiB pour un grand vin, la réponse technique est OUI, à condition qu’il soit conditionné « prêt à boire ». Une fois en BiB, le vin ne va pas s’améliorer, il n’y a pas de notion d’élevage comme on le connaît en fût ou en bouteille. Le vin doit être arrivé à son apogée, quel que soit son âge. On remarque aussi que la durée de vie en BiB n’est pas la même pour tous. Plus le vin serait apte à vieillir en beauté en bouteille, plus longtemps il pourrait être conservé en BIB.

vinomania-1

Pourquoi choisir un BiB plutôt qu’une bouteille?

Parce qu’il y en a plus. Quatre bouteilles pour un trois litres. Il y a de la culpabilité dans l’air. Vous imaginez quelqu’un prenant 4 mêmes bouteilles dans un rayon? C’est bien plus louche qu’une seule petite boîte. Pour le prix, ce n’est pas évident de faire spontanément la comparaison entre une bouteille de 0,75l et un contenant de 5 litres. « Voyons à 4,85 les 3/4, je divise par 3, j’ajoute au prix de la bouteille, j’ai celui du litre, je divise l’autre prix par 5, etc… » de tête on en perd, c’est certain. Certains producteurs, qui vendent le vin en BiB moins cher que la bouteille, le font savoir sur l’emballage en dessinant leur nombre équivalent par exemple. Mais le rapport qualité/prix se joue devant le rayon, en comparant les prix, les uns avec les autres. Le prix, la forme, la couleur, l’appellation, bref, la même chose que pour les bouteilles mais avec une moyenne de prix plus élevée à l’unité et avec moins d’écart. Il faut des arguments pour vendre un BiB plus cher!  Et là, le rayon de supermarché n’est pas adapté. C’est probablement ce qui a conduit BiBoVino ainsi que Sopardis à créer leurs propres boutiques.

CP-BiBoViNo-2015_20magasins

Communiqué de presse pour l’ouverture du 20ème magasin BiBoViNo

vinomania-2

Le bon prix

BiBoVino et Vinomania, ont à leur tête, un grand nez, respectivement Bruno Quenioux et Stéphane Boutiton.

BoutitonStéphane Boutiton en dégustation de concours

Ils cherchent, goûtent et sélectionnent. C’est la caution de ces marques. Nous y reviendrons dans un autre article. Vous pouvez aussi vous trouvez un caviste, vous lui raconter ce qui vous plait puis vous lui faites confiance. Mais surtout : goûtez! Goûter est le meilleur indice de rapport qualité/prix. Vous aimez? C’est le bon prix. C’est simple, non?

brunoQuenioux

Bruno Quenioux, à la vôtre.

Ces considérations ne répondent pas totalement à la question du meilleur en BiB? des grands crus ou des vins simples? à suivre…

 

Galerie Photos

  • BiBovino_1
  • Boutiton
  • brunoQuenioux
  • vinomania-1
  • vinomania-2
  • CP-BiBoViNo-2015_20magasins
 
 
Catégories : Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résolvez l'opération *