Le Caroux rosé

Le goût :

IGP Haute Vallée de l’Orb
Les coteaux de Capimont
TAV 12,5%

Dégusté à 7°C

Joli rose floral comme ces iris froufrous. Le nez, d’abord caramel fondu comme une pomme d’amour, envoie des notes végétales d’angélique fraîche et de rose, enfin des fruits bien murs comme la poire au sirop. La bouche garde le charme de ces évocations avec une matière fondante, légèrement beurrée, impression grasse qui reste en finale avec les fruits. Pas d’erreur, c’est un joli rosé bien fait, agréable comme il se doit pour fêter l’été.

THERMODEGUSTATION

 ≥ à 18°C. fruits et fleurs sont fanés, reste quelques roses flétries. L’acidité garde un bon équilibre en bouche entre rondeur beurrée et vivacité épicée. Il support donc très bien d’être oublié loin du frigo. Tant mieux, mais il est plus délicat et plus net maintenu frais.

Bien de 5 à 18°C. idéal autour de 7°C

La forme :

caroux_vigneLe BIB de 3 litres a encore l’ancien habillage montré ici. Avec deux faces pour une belle photo de la vigne en pleine croissance et surtout cette autre qui montre un paysage du Caroux. Le Caroux est cette montagne qui veille sur l’AOC Saint-Chinian et que les habitants appellent « la femme couchée », elle serait même la fille d’Hercule, Cébenna, qui nourrit  bien des légendes. Il faut avoir 2 BIBs pour voir tout le paysage. Ils auraient du jouer la trilogie avec les trois couleurs mais je comprends que l’exercice de raccord devient trop compliqué. Pour les nouveaux habillages vous pouvez en savoir plus en allant voir le commentaire du rouge.

Accord mets et vins :

Salades, pizzas, couscous, grillades.

Prix moyen au litre : 3 €

Rapport Qualité/Prix :

8/10
 

Le producteur :

Nom : cave coopérative de Hérépian
Adresse : 34600 Hérépian
 
 
L'exploitation
Appellation : IGP Haute Vallée de l'Orb
Nom de l'exploitation : Cave coopérative de Hérépian
Cépages : Carignan, cinsault et syrah
Histoire du bib :

Les vignerons de Hérépian ont remporté 2 des 3 "Coups de coeur des femmes journalistes" avec leurs vins blanc et rosés. Je vous avais promis de goûter leurs BIB, voir article sur ce concours  ici..... Et bien c'est fait. Une fois encore, je constate qu'une cave coopérative qui sait bien travailler les blancs et les rosés, propose de la qualité sur toute sa gamme. Pour faire de bons rosés, il faut un terroir assez frais, ils l'ont, et un bon accompagnement technique. Il n'y a pas d'erreur sur ce vin et le résultat, bien que modeste, est très joli.


Vinification et élevage
Conditionnement : 3, 5 et 10 litres
Région de production : | Type de vin : | Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résolvez l'opération *