Jury de Femmes pour la coopé

J’y étais ce mardi 4 juin sur la rive droite du Pont du Gard au milieu des femmes journalistes invitées à remettre leur « coup de cœur » parmi les médailles d’Or des vins de caves coopératives du Languedoc Roussillon. Franchement j’étais curieuse de voir ce que donnait un JURY DE FEMMES. Ainsi, je pouvais ajouter une étiquette de plus à ma casquette multipass: œnologue, journaliste ET femme. Est-ce si particulier ? Comment dois-je m’y prendre ? Qu’est-ce que les organisateurs attendent d’un tel jury ? Une expérience bien agréable que je vous raconte en détails.

Après l’accueil amical et féminin de Fabienne Bonet, catalane et vice-présidente de Coop de France LR, Vincent Trouillas, lui aussi vice-président fait référence à l’étude de Vinexpo 2011 sur les femmes et la consommation du vin : « les femmes sont meilleures consommatrices que les hommes et ont une attitude moins conventionnelle, plus épicurienne et décomplexée ! ». Il précise enfin que « notre avis est primordial », que « le monde du vin s’ouvre à nous » et que nos « coups de cœur feront les vins de l’été ». Tout ceci fait un peu sourire sachant plus modestement qu’une médaille supplémentaire augmente les chances de vente d’un vin, quel que soit le concours et son jury.

JURY_3Je précise que ces femmes-journalistes ne sont pas professionnellement liées au vin mais plutôt à l’art de vivre et à la culture en générale. Mon statut d’œnologue est une sorte de handicap qui m’attire une forme de respect mais aussi une obligation de réserve. Je ne dois pas influencer ces autres femmes qui, elles, parlent avec leur cœur. En attendant le service de la première bouteille, j’ai cherché sur la table les signes distinctifs d’un jury féminin….

ambiancePas de chouchou, ni chichi, pas de montre ou autre grigris roses… Ah si, une paire de loupes un peu déco. Bref, pas de clichés de ce côté là. Je reviens à ma mission, comment dois-je déguster ? « Vous notez ce que vous ressentez, ce que vous aimez, ce que vous n’aimez pas, juste quelques mots à vous, simplement ». Bigre, ce que je ressens dans un verre de vin peut prendre plus que quelques mots ou alors c’est que je suis vraiment déçue et même là, je serais encore bavarde. Donc faire court. Je cherche quelques repères sur les vins « sont-ils du même millésime ? Sont-ils AOC ? IGP ? » pas de réponse sauf qu’il y a de tout et qu’ils sont tous médaillés par la coopération viticole. Sortie de mes tourments égotistes, je découvre que mes collègues ne sont pas tranquilles non plus. Comment s’y prendre ? Entendons par là : comment BIEN faire ? Je risque un conseil simple « la dégustation est avant tout instinctive, faites-vous confiance, la première impression est souvent la meilleure ». Je connais une peu les filles autour de la table, nous étions ensemble hier soir pour une animation-dégustation d’huile d’olives des coopératives oléicoles du Languedoc-Roussillon, j’y reviendrai plus tard. Je dois avouer que leur simplicité et leur curiosité sont bien agréables. On est loin des clichés du journaliste prétentieux  ou de la femme frivole. Bien, la dégustation commence, je propose d’avoir un échange après les trois premiers vins mais ce ne sera pas nécessaire. Toutes dégustent avec application et concentration.

caroline

Mots de filles :« j’ai l’impression de parler une langue étrangère et je manque de vocabulaire ». Caroline
« Je n’aime pas celui-là (arôme floral, très rose) comme un parfum, ce n’est pas ce que j’attends d’un vin ». Sophie
« Celui-là je ne le choisis pas, il ne m’impressionne pas. » Claire
« C’est celui qui m’a donné le plus d’émotions. » Caroline 2
« C’est ce que je lui reprochais au début qui m’a plu au final (forte intensité aromatique)» Blandine

blancAprès délibération et re-dégustation, les coups de cœur sont attribués :
En blanc et rosé, les mêmes producteurs avec la cave d’Hérépian, la SCV des coteaux de Capimont pour leurs cuvées « Vallée des arômes » en IGP Haute Vallée de l’Orb. Un Chardonnay pour le blanc et un Cabernet sauvigon pour le rosé.
En rouge, la cave de Fontés pour son Languedoc AOC, « les larmes du volcan » 2012.
En VDN, le Muscat de Rivesaltes des vignobles Dom Brial.

LARME_VOLCAN_ROUGE

Notre table a participé à l’attribution du coup de cœur rouge. Je peux dévoiler que les 15 jurys concernés ont hésité entre deux vins. L’un fortement boisé, très concentré en fruits, avec des tanins soyeux et nombreux, très expressif et l’autre aux arômes plus modestes mais bien présents, fruités et épicés avec une bouche gourmande dans une texture suave et délicate. C’est le délicat qui l’a emporté. Comme quoi le jury féminin a du sens,  ! Non, soyons honnêtes, il n’y avait qu’une voix d’écart et c’est Caroline qui a fait la différence, j’espère que les discussions autour d’elle l’auront bien influencée : « le 23 est plus délicat, le 7 est très bling bling ». Le 23 a gagné, c’est tout ce dont on se souviendra. Faut pas être deuxième dans ces concours. L’annonce des résultats fut touchante et pleine d’émotions sincères. C’était pour la clôture du congrès de la coopération française qui se déroulait au même endroit, les vignerons nominés étaient représentés par leurs présidents respectifs. Celui d’Hérépian a raconté qu’ils avaient suivis les conseils d’œnologues qui affirmaient que leur terroir était fait pour le blanc et le rosé ! Impression confirmée. Celui de Fontès a parlé de ses larmes d’un volcan éteint sur les flancs du Massif central. Joli nom, joli terroir et joli vin. Celui de Baixas a rappelé combien les Vins doux naturels étaient précieux à notre culture régionale.

Pour clore cette aventure féminine et revenir au BIB. J’ai demandé aux gagnants s’ils travaillaient le BIB et s’ils voulaient bien me faire parvenir des échantillons. Ce qui sera fait très vite et vous pourrez lire ici même mes impressions sur ces BIB de coopé ! Pas nécessaire d’attendre pour Dom Brial puisque vous avez déjà la fiche des tonnelets et du Muscat en particulier juste ici.

MICHELE_SOLANSPourquoi des femmes-journalistes ? J’ai posé la question à Michèle Solans, agence de presse et communication AOC, conceptrice et organisatrice de la manifestation.

L’origine vient de la fédération des coopératives de l’Hérault alors dirigée par Jean Huillet qui voulait mettre en place un concours régional de vins de coopé. Il y a une vingtaine d’années  et les études sur les femmes consommatrices de vin n’existaient pas. Les producteurs s’interrogeaient sur cette cible, principale responsable des achats pour le ménage. L’agence AOC en est à ses débuts. L’idée de faire un « test grandeur nature » en invitant des femmes à déguster les vins fait rapidement son chemin. La suite n’est que logique de communicants éclairés. Il faut organiser un concours de tous les vins puis créer un jury de femmes pour choisir le meilleur parmi les médailles d’Or. Les vins du Languedoc souffrent alors d’une piètre image qualitative et la production en cave coop est un facteur aggravant. C’est l’occasion de faire découvrir les valeurs de la profession autant que du vin. Le voyage de presse est la bonne réponse à cette problématique. C’est ainsi que des femmes-journalistes de France et quelques Pays étrangers sont invitées à partager le goût et le savoir de la coopération viticole du Languedoc. Devant la réussite de cette expérience, la fédération des caves coopératives a étendu le cercle à tout le Languedoc-Roussillon. Depuis deux ans, cet événement se fait en même temps que le congrès national et d’autres produits agricoles s’ajoutent à la sélection de vin. Comme ces huiles d’olives dégustées la veille du jury et les repas de produits régionaux.

lauréatPour conclure sur cette idée de jury féminin et journaliste j’ai envie de dire que c’est avant tout un très bon travail de communicant, cohérent et efficace. Il n’y est pas question de « vin de femme » ou autres propos sexistes. L’ambiance y est agréable, mais c’est surtout grâce à l’organisation sans faille qu’on le doit. Un grand merci à toute l’équipe et particulièrement : Michèle, Aurélie, Fabienne, Sylvie.. et Bernard.

Les photos professionnelles sont de Claude Cruells

 

Galerie Photos

  • ambiance
  • caro
  • caroline
  • LARME_VOLCAN_ROUGE
  • MICHELE_SOLANS
  • lauréat
  • blanc
  • pause
  • JURY_1
  • JURY_3
 
 
Catégories : Actualités - Mots clés : , , , , .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résolvez l'opération *